Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 11:39

Bicolores et réversibles.

petits chapeaux rigolos

Version toque.petits chapeaux rigolos

Ils peuvent aussi tenir chaud aux oreilles par grand froid.petits chapeaux rigolos

Version moitié bio, moitié récup.petits chapeaux rigolos

Bordé d’un biais rabattu à la main et orné d’une petite dentelle.petits chapeaux rigolos

(Vous avez quelque chose contre la dentelle ?)petits chapeaux rigolos

Partager cet article
Repost0
9 août 2009 7 09 /08 /août /2009 21:53

J’ai envie de vous montrer un patchwork avancer au fil des jours. Photo par photo, pièce par pièce, pour arriver à un vêtement, en un seul morceau bien sûr.
J'ai un vague projet en tête : une étole un peu chaude avec deux fentes au bon endroit pour enfiler les bras et la transformer en gilet croisé devant. Des boutons ou des liens pour fermer tout ça. Une belle enveloppe pour cocooner l'hiver.

 

patchwork au tricot

 

patchwork au tricot


patchwork au tricot

DSC02383.JPG



















Les fentes pour passer les bras.








Pas facile d'avoir le bon nombre de mailles. Le gabarit n'est pas tout à fait carré. Comme ça, je peux ruser : si j'ai un peu trop de mailles, je garde le morceau et je le couds dans l'autre sens...


Au rythme où ça va, je ne sais pas si j'aurai chaud cet hiver... ou plutôt l'hiver suivant !


J'ai des boutons en nacre qui seront parfaits aux intersections.


Faut repasser de temps en temps. J'attends d'avoir cousu pour ce faire. Sinon je peux moins facilement jouer sur les dimensions de mes p'tits bouts.





Il y a trois ans, j’ai commencé à collectionner les restes de fils de laine dans les tons bleus, bleus gris. Avec un peu des trucs qui brillent, du mohair, les restes des copines qui tricotent.
Ce printemps, j’ai tricoté un premier carré de jersey avec un fil mohair et des aiguilles fines pour obtenir une matière qui se tient. Celui-ci sera mon gabarit. 8x9cm. Ca tombe bien, l’été arrive et je n’aime pas tricoter des gros trucs quand il fait chaud (format maximal : la chaussette).








Le projet est parti d’un vieux magazine de 1982, l’année de naissance de Nicolas, mon fils.



















Début août, j’ai une quarantaine de petits morceaux, tricotés dans des points différents. Pour obtenir une certaine homogénéité de matière, je joue avec des aiguilles plus ou moins fines, le jacquard pour finir la jolie pelote, les points à côtes ou à torsades pour les fils un peu fins, les mélanges qui donnent des chinés aux multiples nuances.
J'imagine qu'il me faudra bien une centaine de pièces, je ne sais pas trop où je vais. Mais j'y vais.



Je n’ai jamais pu m’empêcher de tricoter. Mais c’est un sport qui coûte cher. Pas toujours les moyens d’investir. Alors je cherche un peu... et j’arrive facilement à trouver du fil !
Allez, c'est parti !

Partager cet article
Repost0
8 août 2009 6 08 /08 /août /2009 23:44
Après avoir coupé toutes ces robes, j'ai plein de chutes maintenant !
Pas question de mettre tout ça à la poubelle, c'est pas le genre de la maison... D'autant que les temps sont durs !
Je vais bien trouver des trucs à faire.
Je passe du temps, le dimanche, sur internet. A regarder les trucs des autres. J'adore quand on m'explique comment c'est fait, et des fois, j'essaye. Parce que je suis curieuse et fière de l'être !

Fleur de chanvre
Montée en broche.
J'ai fait ça à partir d'un tuto trouvé je ne sais où...
link
La même, mais à l'envers, montée sur un élastique à cheveux.

































Pochette en origami
link
Partager cet article
Repost0
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 21:49
L’année dernière, j’ai récupéré des vieux jeans pour rapiécer les pantalons quand ils sont encore réparables. Vaut mieux faire ça avec du tissu déjà usé. Avec une étoffe neuve, ça tire et ça déchire la toile qui a déjà vécu. Je me sers des jambes, mais pas des tailles, ni des endroits où il y a des poches et autres détails.
Et puis des vieux jeans, ce n’est pas ce qui manque… Je commençais à en avoir un stock ! Fallait penser à déstocker un peu.
J’avais envie de faire un pantalon avec tout ça. Mais ça me paraissait délicat à passer sous la machine à coudre.
Un jour quelqu’un m’a proposé de lui fabriquer une housse de coussin en patchwork. Et il m’a fallu du temps pour associer cette demande à mes vieux jeans.



 
Et puis une copine m’a demandé de transformer son pantalon au bout du rouleau.

Là aussi, le haut pouvait encore servir, mais les jambes devant étaient en lambeaux et il commençait à y avoir des pièces aux fesses. J’ai coupé au dessus de l’enfourchure et j’ai fait une jupe en patchwork. La copine est ravie !

Mais moi, j’avais envie de plus que ça. Je voulais toujours utiliser ces ceintures, ces poches qui s’accumulaient dans mon petit placard. Une vieille jupe dont personne ne voulait plus m’a servi de prétexte.



Partager cet article
Repost0
19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 16:52
Flûte ! C’est la crise !
J’ai repéré un tissu de chanvre, bio, qui a l’air vraiment bien et qui, en plus, ne vient pas de Chine mais d’Europe (on n’arrête pas le progrès ! ) J’ai des échantillons depuis trois mois au moins, mais toujours pas un rond pour investir.
Qu’est-ce que je fais ? Je fais pipi par terre et je me roule dedans ?
Ou alors je pleure toutes les larmes de mon corps ?
 Et pis quoi encore ? Attends là… Regarde autour de toi, de la matière textile, il y en a partout !




Une robe en velours gris, un peu triste, avec une petite tache en plus. Bonne pour la poubelle ? Voir…
Je la récupère, je la mets dans un coin. Et puis un soir, avant de m'endormir, une idée me vient et me pousse à rallumer la lumière. Mainenant, je ne me relève plus pour la réaliser tout de suite. Je fais un petit croquis et j'éteins pour dormir. On verra demain, il sera toujours temps !
Et le lendemain, j'étais trop occupée. Il a fallu attendre quelques jours avant de pouvoir s'y mettre... C'est dur d'être seule pour tout faire !


Trois ou quatre heures de travail, et voila le résultat !


       
Et les finitions sont soignées, comme toujours...



Combien tu me l'achètes ?
Partager cet article
Repost0